LE PRêT RELAIS

Vous cherchez à acquérir un nouveau bien sans attendre que votre bien actuel se soit vendu ? Le prêt relais est fait pour vous !

Le but de ce prêt bancaire est de financer l’apport que génèrera le premier bien, en attendant la vente de celui-ci. Le prêt est généralement consenti sur 12 à 24 mois.

Le montant du prêt relais ne représente jamais l’intégralité du prix du bien mis en vente. En effet, dans le cas où ce bien se vend à un prix inférieur à celui attendu, la banque prévoit à cet effet une marge de sécurité. En général, le montant du prêt varie entre 60 et 80 % de la valeur du bien mis en vente.

LES DIFFéRENTS PRêTS RELAIS

Il existe 3 types de prêts relais :

  •    Le prêt relais sec

La valeur du bien vendu est supérieure ou égale à la valeur du bien que vous allez acheter ? Dans ce cas, la banque propose un relais « sec », qui est une avance financière, remboursée par la vente du premier bien. Seul les intérêts d’emprunts sont à rembourser mensuellement par l’emprunteur.

  •    Le prêt relais accompagné d'un prêt immobilier

Le financement du nouveau bien n’est pas totalement couvert par le prêt relais ? Dans ce cas, l’emprunteur doit alors faire appel à un prêt immobilier afin de combler la somme restante. Tant que le premier bien n’est pas vendu, l’emprunteur doit rembourser mensuellement les intérêts d’emprunts du prêt relais, en plus des mensualités du prêt immobilier classique.

  •    Le prêt relais avec franchise totale

Ce type de prêt relais est accordé pour une durée de 24 mois. Durant les 12 premiers mois, l’emprunteur ne rembourse pas les intérêts d’emprunts.

-    S’il vend son bien avant la fin de cette période, il rembourse alors le capital du prêt relais et les intérêts pour les mois déjà écoulés.

-    Si le bien ne s’est pas vendu durant les 12 premiers mois du prêt relais, l’emprunteur doit, dès le 13ème mois, rembourser les intérêts d’emprunts ainsi que ceux pour l’année déjà écoulée.