PTZ 2018 : Encore du changement

Nous vous annoncions il y a quelques semaines, la volonté du gouvernement de supprimer le Prêt à Taux Zéro (PTZ) dans les zones où le marché de l’immobilier est le moins « tendu » (Zone B2 et C).
Mais, face aux craintes des professionnels du bâtiment, le chef de l’Etat est revenu sur ses intentions (Vendredi 06 octobre 2017).

" Je vous ai entendus et j’ai aussi entendu les maires ruraux qui nous ont alertés sur le fait que ça pouvait, chez eux, freiner l’activité, en tout cas donner le sentiment d’une fracture qui pouvait s’installer"  a déclaré le Président de la République. "Ce que je demande au gouvernement, c’est de garder la philosophie d’ensemble de la réforme, mais que sur le PTZ en zones B2 et C, on puisse ouvrir très rapidement, la semaine prochaine, une concertation", a-t-il poursuivi.

Cette aide publique sera donc maintenue, mais tout de même amoindrie dans certaines zones.

  • Dans les villes très peuplées, les plus « tendues », nous pourrons toujours emprunter à taux zéro 40% de la valeur du bien immobilier.
  • En zones rurales, les moins « tendues » (B2 et C), nous pourrons emprunter à taux zéro 20% de la valeur du bien immobilier.

Emmanuel Macron a estimé qu’un taux à 20% "ne créerait pas une rupture".

Des discussions vont avoir lieu cette semaine pour définir clairement les modalités.

Publié le 10/10/2017